Vous devez apprendre à votre bébé à dormir !

Apprendre à bébé à dormir

Prenez un petit lit douillet, un enfant plein et fatigué, une atmosphère calme et détendue – et vous devriez pouvoir l’endormir. Il n’y a aucun doute là dessus, le sommeil doit s’apprendre !

Les experts estiment qu’environ une mère sur cinq souffre d’un manque de sommeil parce que son enfant ne veut pas aller au lit. Cependant le problème de sommeil familial a rarement des causes organiques graves. Souvent, les perturbations peuvent être corrigées. La condition préalable est que les parents soient informés des besoins de sommeil de leur enfant pour qu’ils y soient mieux préparer.

bébé s'endore

Aussi rapidement que les bébés se développent au cours des premiers mois et des premières années de leur vie, leur comportement de sommeil change aussi souvent.

Un cadre fixe est important

Personne ne suppose que les nouveau-nés dorment. Ils doivent apprendre cela en plus de tourner, de ramper et de courir. Au cours du troisième mois de leur vie, certains bébés commencent à dormir – habituellement de minuit à cinq ou six heures du matin. Pendant la journée aussi, afin de se remettre des nombreuses impressions auxquelles ils sont confrontés à l’extérieur de l’estomac de maman. Cependant, si les petits ne veulent pas dormir, mais ne s’assoupissent que peu de temps, sursautent immédiatement et crient, un rythme régulier fait souvent défaut.

C’est pour cela que nous recommandons l’achat d’une balancelle pour bébé, particulièrement pour les mères qui ont déjà plusieurs jeunes enfants avec un bébé. Elles permettent l’apaisement du bébé par le bercement doux de la balancelle pendant que vous pouvez vous attelez à vos affaires tout en ayant un œil sur votre petit.

bercement balancelle bébé

Les pédiatres sont unanimes: Les enfants, quel que soit leur âge, ont besoin d’un cadre solide. Pour de nombreux parents, cependant, le mot rythme a une connotation négative cependant il est sain d’imposer des horaires pour manger et pour dormir dès le plus jeune âge.

Bien sûr, il faut du temps pour que le bébé développe son rythme. Mais les parents peuvent aussi l’aider. Si vous laissez tout le travail au petit, vous obtenez souvent un rythme de saut qui ressemble à ceci : dix minutes de cris, dix minutes de sommeil, dix minutes de cris – et cela, dans certaines circonstances, sur plusieurs heures. Les parents mettront tout en œuvre jusqu’à ce qu’ils soient épuisés. Le petit peut le sentir et la situation peut se tendre. Un cercle vicieux commence dans lequel le bébé n’est ni vraiment réveillé ni vraiment fatigué. Enfin, plus personne n’en vient à se reposer, la relation entre la mère ou le père et l’enfant en souffre.

3 conseils pour aider votre bébé à apprendre à dormir

  • Conseil 1 : Insérer des pauses d’allaitement:

Le thérapeute recommande donc de ne pas nourrir trop souvent. Il devrait y avoir au moins deux heures entre les repas. Si le petit veut boire plus souvent, c’est rarement à cause de la faim, mais parce qu’il a besoin de proximité et de succion apaisante. On peut aussi l’apaiser avec des caresses, des câlins, une sucette ou du thé.

 

  • Conseil n°2 : Soyez également attentif à un rythme pendant le sommeil, ne pas sortir bébé de son cadre.

Les nouveau-nés sont fatigués toutes les heures et demie et veulent dormir. Où ils font ça, sur le bras de maman ou dans son lit et sa balancelle bébé, ça n’a pas d’importance à cet âge. Le nouveau-né a besoin de beaucoup d’intimité et de contact avec la peau pour se sentir bien dans son corps. Il faut donc un espace de détente apaisant pour bébé, sa chambre ou dans le séjour avec une lumière tamisé. Les bébé ont du mal à se rendormir avec les changements de pièces ! C’est pour cela que les balancelles bébé sont intéressantes car elles permettent au bébé de s’endormir partout et d’être tranquillement ramener au lit sans même qu’il sans rende compte. Vous devriez consulter notre page sur les balancelles bebe babymoov qui disposent justement de plusieurs inclinaisons.

 

  • Conseil n°3 : Aujourd’hui, le bébé reste à la maison

Beaucoup de bébés vont avec les parents sans jamais se plaindre pour leurs plus grand bonheur. Dans le sac de transport, ils accompagnent leur maman du matin au soir à la gymnastique postnatale, au café, à la fête. C’est bien si ça marche comme ça. Mais pour certains enfants, la routine quotidienne d’un adulte est trop lourde. Nous vous conseillons d’établir un calendrier de rendez-vous allégé avec des périodes de repos que l’enfant passe dans son propre lit.

 

Leave a Reply